Official carrier of the Îles de la Madeleine since 1944
Back

LUTTE CONTRE L’ÉROSION CÔTIÈRE : LANCEMENT DU PROJET D’APPROVISIONNEMENT EN SABLE À PARTIR DE BANCS D’EMPRUNT EN MER

Cap-aux-Meules, le 19 octobre 2020 – La CTMA, par le biais de sa filiale Dragage IM, s’allie aux experts du Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM) pour réaliser un projet novateur en approvisionnement en sable à partir de bancs d’emprunt en mer, dans une perspective de lutte à l’érosion côtière.

« Nous avons l’expertise en dragage à la CTMA et en joignant nos forces à celles des experts du CERMIM, nous souhaitons pouvoir contribuer à la lutte contre l’érosion côtière de notre archipel », exprime Emmanuel Aucoin, directeur général de la CTMA.

Le dragage hors gabarit (à l’extérieur des ports et des voies navigables) sera fait à partir de bancs d’emprunt en mer. Le projet a pour objectif de tester et d’adapter, à l’échelle de notre territoire, des techniques développées ailleurs dans le monde et qui permettent un approvisionnement en matériaux granulaires tel que le sable. Ces matériaux pourraient notamment être utilisés dans une perspective de lutte à l’érosion côtière, pour la recharge de plage, par exemple. « Nous mènerons un banc d’essai à petite échelle sur la base de techniques développées, notamment en Floride, où notre équipe a eu la chance de participer à une visite technique sur un chantier de recharge de plage en mars 2020. Ce qu’on veut, avec la CTMA, c’est adapter des façons de faire qui ont fait leurs preuves ailleurs et qui vont nous permettre de développer des pratiques durables, applicables aux Îles », explique le directeur du CERMIM, Marc-Olivier Massé.

En route vers une première canadienne
L’approvisionnement en matériaux granulaires provenant de bancs d’emprunt en mer est pratique courante à plusieurs endroits dans le monde mais pas au Québec et au Canada. En plus de permettre le développement de techniques innovantes dans la lutte à l’érosion côtière, le partenariat entre la CTMA et le CERMIM contribuera au développement d’une expertise madelinienne. Le projet, qui se déroule dans le secteur de la Pointe de Havre-aux-Maisons, représente par ailleurs une opportunité de valoriser les sédiments de dragage, dans une optique d’économie circulaire. La fenêtre de temps pour réaliser le banc d’essai est d’octobre à novembre 2020 et devrait se dérouler sur une période approximative de 4 jours.

CTMA Cruises

Find out more

CTMA Ferry

Find out more

CTMA Transport

Find out more
Contact us 1 888 986-3278