Transporteur officiel des Îles de la Madeleine depuis 1944
Retour

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Cap-aux-Meules, le 7 novembre 2019 – La CTMA confirme que l’embauche de sept employés étrangers en septembre dernier s’est faite en toute légitimité et dans le respect des règles des différentes autorités compétentes. La CTMA précise également que toutes les règles de la convention collective de travail du Syndicat international des Marins Canadiens sont appliquées pour ces travailleurs.

Le Syndicat International des Marins Canadiens a déposé hier à la Cour fédérale du Canada sept procédures dirigées contre les autorités fédérales compétentes afin d’obtenir la permission de déposer une demande de contrôle judiciaire en vue d’annuler les permis de travail de ces sept employés étrangers. Dans cette procédure, entièrement rédigée en anglais, les procureurs du syndicat demandent qu’une audience soit tenue par la Cour en anglais, à Vancouver, en Colombie-Britannique. Le Syndicat International des Marins Canadiens tente ainsi de faire obstacle aux démarches faites par la CTMA pour assurer le maintien de services essentiels à la population des Îles de la Madeleine.

Pourtant, dès septembre 2018, la filiale CTMA Traversier a communiqué au Syndicat International des Marins Canadiens son intention de recruter de la main-d’œuvre étrangère dans le but de combler des postes demeurés vacants de service à la clientèle, principalement en fin de saison touristique. « Le syndicat était d’accord avec cette démarche, et nous avons des communications qui le prouvent. Nous avons également suivi toutes les règles en accord avec les autorités fédérales et c’est pourquoi, après 11 mois, nous avons accueilli sept travailleurs de l’Île Maurice afin de combler les besoins sur nos navires, » précise le directeur général Emmanuel Aucoin.

Des démarches onéreuses afin d’assurer le service
La CTMA a investi des sommes importantes dans ce processus afin de pallier le manque de main-d’œuvre. Évidemment, avant de recruter à l’international, la CTMA a fait toutes les démarches locales et nationales afin de d’abord tenter de trouver des employés canadiens : « Nous avons respecté les étapes prévues par les autorités fédérales, mais il n’y avait pas de main d’œuvre qui répondait à nos critères d’embauche et qui était disponible, particulièrement en fin de saison, » explique Dominik Arseneau, directeur des ressources humaines.

Des marins certifiés à l’international
Afin de recruter les bons candidats, tout un processus a été suivi : « Nous avons travaillé avec des agences de l’Île Maurice afin de recruter des marins qui répondaient en tous points à nos critères d’embauche. Soulignons particulièrement une expérience et une formation de navigation à l’international, et la capacité à s’exprimer en français, un élément majeur puisque la CTMA dessert une clientèle principalement francophone, » précise M. Arseneau. Chaque employé a par la suite obtenu ses permis de travail émis par les autorités gouvernementales. Une visite a d’ailleurs récemment été effectuée par Transports Canada à bord du Madeleine afin d’assurer que tout soit en règle avec ces travailleurs étrangers. « La seule observation remarquée est de s’assurer que les marins étrangers n’aient pas de rôle précis à effectuer lors de situations d’urgences, étant donné que leur certification internationale n’est pas encore reconnue au Canada en matière de sécurité maritime, ce que nous nous assurons de respecter, » soutient M. Aucoin.

Comme de nombreuses autres entreprises du Québec, la CTMA fait face à des difficultés de recrutement, particulièrement dans le domaine de l’hôtellerie et du service à la clientèle. L’embauche d’employés internationaux vise à contrer ces difficultés afin de s’assurer qu’en aucun temps un manque de personnel ne puisse affecter les opérations de la CTMA, essentielles pour une communauté comme la nôtre. « Limiter le nombre de traversées ou les services offerts à bord par manque d’effectif, ce n’est pas une option pour un service essentiel comme celui du traversier. C’est notre devoir d’être proactif et de trouver des solutions, on a une population à servir, » conclut M. Aucoin.

-30-

Pour renseignements :
Claudia Delaney | Directrice des communications & du marketing
418-986-6600 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Croisières CTMA

En savoir plus

Traversier CTMA

En savoir plus

CTMA Transport

En savoir plus
Pour nous joindre 1 888 986-3278