Transporteur officiel des Îles de la Madeleine depuis 1944
Retour

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate 

BRIS MÉCANIQUE À BORD DU MADELEINE

Cap-aux-Meules, le 29 août 2019 – Un nouveau bris mécanique est survenu sur l’un des quatre moteurs du Madeleine mercredi. Étant donné qu’un autre moteur était déjà hors d’usage, le navire doit donc actuellement naviguer à deux moteurs, ce qui a un impact sur la vitesse, qui passe de 17 à 12 nœuds.

Afin de procéder à la réparation du moteur, le navire devra être en arrêt pendant quelques heures à partir de jeudi soir : « Pour assurer une réparation en toute sécurité pour notre équipage, le navire devra être arrêté quelques heures. À cela s’ajoute des vents forts prévus, ce qui nous force à annuler l’aller-retour à Souris jeudi soir, » explique le directeur général Emmanuel Aucoin.

EN MODE SOLUTION
Étant donné que toutes les prochaines traversées au départ des Îles sont remplies et que le prochain arrêt est seulement prévu lundi soir, la CTMA ajoute un aller-retour avec son navire-cargo Clipper Ranger vendredi matin : « On voulait trouver la meilleure solution possible pour limiter au minimum l’impact pour les passagers. On va transférer les 114 réservations du jeudi soir vers le Clipper Ranger vendredi matin pour les voitures, et tous ces passagers pourront partir à bord du traversier en piéton, » précise-t-il. La CTMA organisera un système de navette pour déplacer la clientèle sur le quai de Cap-aux-Meules vendredi matin, et leur voiture les attendra vendredi après-midi à Souris.

Une fiabilité mécanique de plus en plus fragile
Rappelons que le Madeleine a connu un problème majeur sur l’un de ses quatre moteurs, détecté lors de sa cale sèche à l’hiver dernier. Celui-ci n’est pas encore en fonction, en raison de longs délais de livraison d’une pièce du fabricant qui est toujours manquante. C’est ce qui explique que tout bris mineur d’un autre moteur engendre un impact direct sur la navigation. Alors qu’il n’y a pas d’impact sur la vitesse de passer de 4 à 3 moteurs, le fonctionnement du navire à deux moteurs fait passer de 17 à 12 nœuds, en plus de nécessiter un arrêt technique pour assurer la sécurité de l’équipage lors des travaux de réparation.

-30-

Pour renseignements :
Claudia Delaney | Directrice des communications & du marketing
418-986-6600 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Croisières CTMA

En savoir plus

Traversier CTMA

En savoir plus

CTMA Transport

En savoir plus
Pour nous joindre 1 888 986-3278